KAÏSA
KAÏSA 

(Page en cours de finalisation)

KIS Trio

                 Photo : Nicolas Jaubertie

En 1995, Karim Malki vient s'adjoindre au duo Jazz du contrebassiste Sylvain Bosselet et de la chanteuse Isabelle Segrétier, afin de fonder le KIS trio (Karim, Isabelle, Sylvain).      Le trio alors formé reprent les standarts du jazz se produit en concert dans des club de jazz  Parisiens, comme le 7 lézards, le Jazz Cartoon, le Café Universel ... Après une interruption pour projets personnels en 1999.

Cependant le KIS trio se reforme en 2003, animé par le désir de personnaliser leur son, en intégrant de nouvelles couleurs musicales, afin de créer un répertoire de compositions originales.

Isabelle Segrétier puise dans ses racines guadeloupéennes et apporte une touche antillaise dans son chant. Cette écriture s'exprime autant en créole, sa langue natale, que dans une successions d'onamatopées rappelant les dialectes africains.

Karim Malki, alors imergé dans les musiques traditionnelles berbères et orientales, intègre la mandole, au répertoire du groupe.

Sylvain Bosselet approche sa contrebasse de manière non conventionnelle (jeux en harmoniques, percussions sur la table d'harmonie...)

Quelques classiques du Jazz viennent se rajouter au répertoire, comme "Caravan" de Duke Ellington, revisité dans une version Nord Africaine, ou "Summertime" de Gerswhin, dans une version caraïbéenne.

Cela sera le pont départ de la genèse de l'album  sorti en 2006, "KIS'n' CO", dans lequel le batteur Geoffrey Cormont et le percussioniste Lounès Bouali viendront s'adjoindre à la formation.